L'ostéopathie en quelques mots Quand Consulter ? Approche thérapeutique Faq Sources complémentaires

 

Approche thérapeutique

C'est dans un profond respect du "concept ostéopathique" décrit par A.T.Still et cher aux premiers ostéopathes, que Jean Michel Spanoghe vous reçoit dans son cabinet. Dans son approche thérapeuthique, il ne fera pas de discrimination entre ce que d'aucuns ont défini comme ostéopathie classique, fonctionnelle, fluidique, crânio-sacrée, viscérale, énergétique...

L'ostéopathe est maître de son art thérapeutique et de son diagnostic différentiel d'exclusion de la pathologie pour ne pas la soigner.

 

Après un interrogatoire, une anamnèse, une série de tests méticuleux et précis visant au « diagnostic différentiel d'exclusion », une palpation qui permet de déceler les dysfonctionnements et les pertes de mobilité, arrive le propre du traitement, qui permet de supprimer et de réajuster les restrictions de mobilité du corps, réajuster les Structures pour restaurer les Fonctions perturbées, traquer ces « arrêts sur images » du film de notre vie et dont l'écran comprend la totalité de notre tissu vivant.

L’essence de mon métier est de permettre à mes patients de retrouver un équilibre tissulaire. Cette restauration du mouvement normal permet aux patients de retrouver un état d’équilibre optimal pour leur santé.

 

L’approche diagnostique et thérapeutique est globale et est structurée en trois étapes:

  • La 1ère partie de la consultation consiste en un questionnement détaillé des plaintes actuelles et passées (anamnèse)
  • Dans un 2ème temps, je procède à une analyse complète de la posture générale du corps pour détecter les anomalies
  • Enfin, par la palpation et par des tests spécifiques, je cerne les zones corporelles qui sont en difficulté de mobilité

 

 

Ce préambule débouche avec l’accord du patient soit sur la mise en place d’une stratégie de traitement principalement manuelle ; soit sur un diagnostic d’exclusion si le cas présenté par le patient ne ressort pas de ma spécialité.

Si un processus thérapeutique est initié, le nombre de traitements nécessaires sera fonction de la réponse de l’organisme du patient de l’ancienneté et/ou de la complexité de l’intrication des compensations que l’organisme aura mises en place.

Les outils nécessaires pour exécuter ce programme consistent en l’application des différentes approches ostéopathiques (structurelles, fonctionnelles, crâniennes et viscérales) associées à la lecture de la position du corps humain dans l’espace par la posturologie (version orthopraxie). En parallèle, je veille à la consolidation du traitement par des conseils personnalisés en nutrition humaine (questionnaire Iomet).