L'ostéopathie en quelques mots Quand Consulter ? Approche thérapeutique Faq Sources complémentaires

 

Foire au Questions

Comment se déroule la première séance ?

Le plus souvent, l´ostéopathe est consulté en première intention.

Il doit donc avoir recours à un examen clinique médical rigoureux assurant la « non dangerosité » de sa pratique.Il doit également être en mesure de réorienter le patient de la manière la plus pertinente en cas de diagnostic différentiel.

Le diagnostic différentiel constitue en fait une systématique d’examen clinique, de l'appareil locomoteur en principal, de la sphère neurologique et digestive, dans le cadre de la consultation ostéopathique.

Après l'accueil auquel je donne une certaine importance, je dresse une fiche clinique personnalisée, en démarrant par l'anamnèse clinique.

Celle ci s'effectue à partir du motif de consultation, sur les circonstances qui accompagnent la plainte principale sans oublier de revenir sur les antécédents ou l'histoire pouvant être en relation avec la plainte actuelle. Un examen clinique ostéopathique fonctionnel est mis en place, tout en abordant, en parallèle, celui que nous appelons, le "diagnostic différentiel d'exclusion d'une pathologie" que l'ostéopathe ne soigne pas.

L'ambition de l'un ostéopathe est de traiter des troubles fonctionnels, c’est-à-dire des troubles qui apparaissent chez le patient mais qui ne sont pas reliés à la maladie d’un organe.

En cas de doute ou de suspicion, je réoriente vers des examens complémentaires. Un examen clinique ostéopathique fonctionnel est essentiellement basé sur de la palpation et une batterie de tests, examen qui me renseigne avec plus de précision l’état de la fonction articulaire, de la mobilité tissulaire du patient.

Je vous invite maintenant, à consulter le chapitre intitulé "l'approche thérapeutique" pour en savoir plus !

 

Faut-il craindre d'avoir mal lors d'une séance ostéopathique ?

Non, les manipulations correctement exécutées ne sont pas douloureuses, à l'exception de patients souffrant d'hyperréactivité musculaires (spasmophilie). L'exploration des réponses tissulaires peut mettre en évidence l'existence de douleurs évoquées; auquel cas, je tente toujours de rester dans les limites d'une douleur maîtrisable.

 

C'est quoi une Hernie discale ?

Une hernie discale est une saillie que fait un disque intervertébral dans le canal rachidien et qui correspond à l'expulsion en arrière de son noyau gélatineux, le nucleus pulposus.

Cette hernie se produit surtout au niveau des dernières vertèbres lombaires, en raison des fortes pressions qu'elles doivent subir, à l'occasion d'un mouvement de force ou d'un traumatisme, pouvant entraîner une compression des racines du nerf sciatique.

 


 

 

C'est quoi une compression du nerf sciatique ?

 

Une douleur vive ressentie au niveau de la fesse et de la cuisse, et qui peu s'étendre jusqu'au pied
Explication en images !

 

 

C'est quoi une gymnastique neuro-méningée pour accompagner la guérison d'une H.D ?

 Explication en images !