La SE en quelques mots Quand Consulter ? Approche thérapeutique Faq Sources complémentaires

 

Foire au Questions


Comment savons-nous quand le système nerveux d’une personne est en équilibre et au repos ?

● La personne est détendue et à l'aise

● Le corps et ses sens sont relaxés, jusqu’à l'alerte

● La personne est incarnée, présente dans toutes les couches de son self (physique, émotionnel, psychologique, spirituel)

● La personne et sa physiologie répondent correctement à une diversité de situations

● Les réponses de la personne sont fluides et résilientes

● La personne est disponible pour la connexion et est  émotionnellement stable

● La personne ressent qu’elle dispose de choix et d’options

● La personne a une capacité pour des relations saines

 

Que se passe-t-il lorsque la vie nous fait traverser des événements violents ?

● Nous nous sentons comme secoués, en « état de choc », avec cette étrange sensation d’être comme poursuivis par ce qui s’est passé, cette impression d’être « scotché » à l’événement.

● Toute notre conception de l’existence, nos convictions, nos relations, tout notre environnement personnel comme professionnel s’en trouvent ébranlés et tout est remis en question.

● Et il s’agit d’une réaction humaine tout à fait normale !

 

Que peut-on observer chez l’humain après un événement d’ordre traumatique ? Quels sont les signes cliniques observables.

● Un état d’hyperactivité nerveuse, d’excitation de type impatience, des troubles du sommeil, de l’agressivité,

● Des souvenirs récurrents comme obsédants, des sensations de revivre des phénomènes intrusifs, des cauchemars, des « flash-backs"…

● Se sentir devenir comme insensible face aux émotions envahissantes, de se sentir un peu « hors de soi », de vivre comme hors d’une certaine réalité, avec des sensations d’angoisses indicibles, de se sentir impuissant et sans réactions…

● L’évitement, éviter des situations, des lieux, des personnes, tous ces éléments qui  rappellent de près ou de loin à l’événement…

 

NB : Tous ces signaux cliniques sont émis par notre premier cerveau pour tenter de ne plus revivre l’événement traumatique, de maîtriser et tenter d’intégrer  «Le» ce qui s’est passé !

 

Comment se déroule l’accompagnement aux personnes victimes d’un événement traumatique ?

L’intervention immédiate ou le « Defusing »

  • Dans les 24 heures
  • Approche qui aide la personne à calmer les manifestations dues au stress, les manifestations de l’angoisse, de revenir lentement dans la réalité, celle de retrouver le lien d’avec l’environnement, les proches

 

Approche & intégration du traumatisme par la Somatic Experiencing

  • Debriefing « psychologique »
  • Intégration de l’évènement,
  • L’observation et la prévention face à l’activation des signes cliniques
  • Ordonner les faits, les pensées, les émotions, les sensations ressenties face au chaos du post-traumatisme.
  • Approche cognitive, « psycho-éducative » pour une meilleure compréhension et gestion du stress.

Le syndrome post- traumatique et sa prise en charge.

  • Le stress chronique et invalidant qui s’est installé neurologiquement  et faisant suite à cet événement traumatique vécu il y a longtemps.
  • Retrouver les moyens de dépasser l’événement traumatique

 

Qui accompagner ?

Le stress lié à l’événement traumatique peut affecter non seulement la personne qui a vécu en direct l’événement traumatique  mais également :

● Les témoins

● La famille, les proches,

● Les personnes faisant partie de l’environnement socio-professionnel comme l’école, un établissement hospitalier, l’entreprise, le bureau

● Les personnes mêmes qui ont pris en charge la victime tel, le médecin, secouriste, le policier, le pompier ; le psychologue, le professeur, le directeur d’entreprise…